Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

who I am ?

Rechercher

Vu par ci, par là...




....................

Rubriques

7 octobre 2006 6 07 /10 /octobre /2006 06:05

  Et voici quelques conseils pour réussir vos ouvrages :

1)    Décalquez le contour du motif pour le reporter sur le tissu de fond.

 2)    Préparer les gabarits des morceaux de couleur (lignes de la forme telle qu'elle apparaîtra. Reporter le dessin sur l'envers du tissu adéquat. Découper à environ 3 mm en dehors de la forme. (La largeur de vos biais les plus fins ne sera pas inférieure à 4 mm) 
3)    Placez et bâtissez les morceaux sur le fond  
4)    Préparez vos biais dans la diagonale d'un carré pour qu'ils aient toute la souplesse désirée. La largeur du biais doit être de deux fois la largeur souhaitée à laquelle vous ajoutez 0,6 cm (2 fois 0,3 cm).
 
5)    Il n'est pas nécessaire de coudre vos morceaux de biais les uns aux autres car aucune couture ne devra apparaître. Nous verrons plus loin comment ruser. 
6)    Fixer le biais à une intersection (là où le biais passera dessous). Bien épingler quelques cm de biais. 
7)    Commencer par coudre l'intérieur des courbes (ensuite la partie extérieur s'étalera parfaitement puisqu'il s'agit de biais).
 
8)    Interrompre les points au moment d'une intersection ou le biais repassera dessous.
 
9)    Toute interruption de biais devra se faire soit dans une pointe soit à une intersection lors d'un passage par dessous.
Voilà, ya pu ka....
Je suis évidemment à votre disposition pour répondre à toutes vos questions !
 

 

 

 

 

 Encore du celtique...

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mariezanne - dans PATCHWORK - CELTIQUE
commenter cet article

commentaires

Dakine 01/01/2010 12:46


Merci pour vos conseils, vos idées deco, et bonne année 2010


dourvac'h 07/06/2007 21:33

Je n'arrive pas à voir tes photos... Bon, tant pis, mais les motifs celtiques m'intéressaient... au moins pour pouvoir les réutiliser dans un dessin ou une penture.
 Amitié & à bientôt, qui sait... Kenavo !