Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

who I am ?

Rechercher

Vu par ci, par là...




....................

Rubriques

8 mars 2006 3 08 /03 /mars /2006 09:53

Avant de commencer une série d'articles destinés à donner quelques de pistes de travail aux personnes engagées dans le soutien scolaire... voici quelques mots sur Pierre Vermersch dont les travaux ont alimenté de façon très intéressante mon travail pédagogique.

Pierre Vermersch psychologue, chercheur au CNRS, que l'on peut inscrire dans le courant de pensée constructiviste, a fondé son travail sur l'œuvre de Jean Piaget (1896-1980) dont principalement sa théorie opératoire de l'intelligence et celle sur la prise de conscience.

 

 

P. Vermesch observe en premier lieu que, dans sa pratique, J. Piaget donnait une tâche à un enfant et, ensuite, lui posait des questions. Or la forme des questions posées par J. Piaget recueillait souvent des impressions et du discours et non pas véritablement ce qu'avait fait le sujet interviewé. Celui-ci disait ce qu'il pensait avoir fait et non pas ce qu'il avait fait véritablement. Pierre Vermesch va alors appuyer sa réflexion sur les études de Lev Vygotsky (1896-1934) regardant le langage comme "instrument" de pensée et ses conceptions portant sur les rapports entre enseignement, apprentissage et développement. Il s'intéresse également aux travaux menés par Bruner depuis 1970 sur l'action, le langage et la pensée. Il va chercher à mettre au point un instrument pédagogique qui permette de connaître les démarches intellectuelles individuelles, mises en œuvre dans la réalisation d'une tâche. Bruner dit en parlant de l'interaction interpersonnelle que "ce système de support fourni par l'adulte à travers le discours, ou la communication plus généralement, est un peu comme un étayage à travers lequel l'adulte restreint la complexité de la tâche permettant à l'enfant de résoudre des problèmes qu'il ne peut accomplir tout seul"[i] P. Vermesch va donc chercher des techniques appropriées qui permettent au formateur de mettre en place les conditions dans lesquelles le langage pourra être un outil d'exploration de la conscience. La démarche de P. Vermesch vise à aider l'enfant ou l'adulte à élucider "le comment j'ai fait" , appelé aussi métacognition, dont il est seul à détenir la clé pour qu'il puisse comprendre les résultats de ses actions, que ce soit des réussite ou des échecs. Cette compréhension de ses modes de fonctionnements cognitifs lui permettra d'avancer dans l'apprentissage.

Nous verrons dans les prochains articles comment , en pratique, nous pouvons nous positionner.  N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou des questions..

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ange 29/03/2007 20:34

je suis trés heureux d'avoir trouvé votre blog,je suis formateur et je prépare une licence de formateur d'adultes en VAE .je me suis parfaitement retrouvé dans vos commentaireset ça me reconforte dans mon l'avancement de mon mémoire.encore bravo pour votre site.cordialement.Ange